Mon leitmotiv

La voie de la Paix intérieure de B.K.S. Iyengar

C’est un livre que j’aime beaucoup. Je vais vous en livrer un passage qui me parle énormément. Un peu comme un leitmotiv

« Nous pensons de l’intelligence et de la perception qu’elles ont lieu exclusivement dans le cerveau, mais le yoga nous enseigne que l’éveil et l’intelligence doivent imprégner le corps. Chaque partie du corps doit être littéralement engloutie par l’intelligence. Nous devons créer un mariage entre l’éveil du corps et celui de l’esprit. Lorsque que les deux parties ne coopèrent pas, le malheur les accablent pareillement. Cela conduit à un sentiment de fragmentation et de « mal-aise ». (…)

L’action est un mouvement en intelligence. Le monde est plein de mouvement. Ce dont le monde a besoin, c’est de plus de mouvement conscient, plus d’action. Le yoga nous apprend à insuffler l’intelligence à nos mouvements, à les transformer en action. En fait, l’action introduite dans un āsana devrait exalter l’intelligence, alors qu’habituellement, l’esprit se fait prendre et s’excite dans le seul mouvement_comme par exemple lorsque vous vous retrouvez passionnément pris à regarder un match de football. Le yoga n’est pas cela.

Le yoga, c’est quand vous commencez une action en āsana et qu’ailleurs, dans votre corps, quelque chose d’autre bouge sans votre permission. L’intelligence questionne alors ce phénomène et demande: « est-ce bon ou pas ? Si ce n’est pas bon, que puis-refaire pour changer cela ? »

Comment développe-t-on cette intelligence dans le corps ? Comment apprend-on à transformer notre mouvement en action ? Āsana  peut commencer à nous l’apprendre. Nous développons une sensibilité si intense que chaque pore de la peau agit comme un oeil intérieur. Nous devenons sensibles à l’interface entre la peau et la chair. De cette façon, notre éveil diffuse dans toute la périphérie de notre corps et est capable de ressentir si, dans un āsana particulier, notre corps est aligné.

Vous pouvez doucement ajuster et équilibrer votre corps de l’intérieur à l’aide de ces yeux. Au lieu de cela, vous ressentez ; vous sentez la position de votre corps. Lorsque vous vous tenez dans la posture du guerrier, les deux bras tendus, vous pouvez voir vos doigts devant vous, mais vous pouvez aussi les sentir. Vous pouvez sentir leur position et leur extension jusqu’à leur extrémité. Vous pouvez également sentir le placement de la jambe postérieure dans la posture et dire si elle est droite ou si elle ne l’est pas sans vous retourner ni regarder dans un miroir. Vous devez observer et corriger la position du corps (en l’ajustant des deux côtés) à l’aide des milliards d’yeux dont vous disposez sous forme de cellules. C’est ainsi que vous commencez à amener l’éveil dans votre corps afin de fusionner l’intelligence du cerveau et des muscles. Cette intelligence devrait exister partout dans votre corps et perdurer dans l’āsana. Dès l’instant où vous perdez la sensation de la peau, l’āsana s’émousse et le flot ou le courant de l’intelligence est perdu.

L’éveil sensitif du corps et l’intelligence du cerveau et du coeur doivent être en harmonie. Le cerveau peut donner au corps les instructions pour prendre une posture, mais le coeur aussi doit la sentir. La tête est le siège de l’intelligence ; le coeur, celui de l’émotion. Tous deux doivent travailler en collaboration avec le corps.

planning du 9 au 15 novembre 2015

Bonjour à tous, voici le planning pour cette semaine :

Sans titre

Ca y est, je peux officiellement vous annoncer qu’un nouveau cours va voir le jour.

Pour tous nos amis qui souhaitent pratiquer aux thermes de Saint Gervais, à tous ceux qui habitent Sallanches et les environs, le mardi à 19h est désormais un nouveau rendez-vous. A compter de la semaine du 16 novembre vous pourrez venir pratiquer une fois de plus par semaine.

Merci

Pourquoi je dis merci à la fin de chaque cours?

Merci pour les personnes d’être venus tout simplement et de m’avoir écouté. C’est grâce à elles que je suis là. Un abonnement, l’achat d’un cours n’est pas seulement l’acte d’acheter une prestation. C’est bien plus que cela. C’est d’abord accepter de recevoir un enseignement, de donner un temps. Dans ce monde où tout va trop vite où tout est compté prendre du temps pour soi et accepter de recevoir, d’apprendre et d’être confronté à sa réalité, n’est pas aisé. Alors merci de m’accorder ce temps précieux.
Il y a une réciprocité entre nous. Vous donnez du temps, de l’argent, vous recevez, vous apprenez.
Je reçois du monde, de l’argent et je donne toutes mes connaissances, c’est un échange un partage.
L’argent est un moyen de garder cette échange possible dans ce monde.
Merci à  l’univers de m’avoir emmené ici et maintenant. Pour chaque chose que j’apprends. Donner un cours, c’est continuer à apprendre, c’est aussi accepter de lâcher prise. Accepter l’inattendu dans un cours, que le cours prenne une direction plutôt qu’une autre. Et parfois à l’opposé de ce que j’avais prévu. Alors merci à l’ensemble des énergies (la mienne, le lieu, les gens) .
Un cours est toujours la somme de mes connaissances, de mes intentions, des élèves en fasse de moi, de leurs énergies respectives et de l’énergie du lieu, du moment de la journée. Le cours est la rencontre de tout ça, une alchimie de toutes ces énergies. Je ne sais jamais exactement comment le cours va évoluer, même si je connais toujours le chemin que nous empruntons. Alors merci à l’ensemble des éléments qui sont  réunis pour nous emmener ici et maintenant.

Planning du 2 au 8 novembre 2015

Cette semaine je remplace Hubert à Chamonix. Il y aura un programme chargé.Sans titre

N’hésitez pas à me contacter pour des questions, si vous voulez pratiquer à d’autres moments, notamment aux thermes de St Gervais. Je me charge d’organiser un nouveau cerneau horaire. Contact: 06 07 94 62 61 ; murmureyoga@gmail.com

Bonne semaine à tous

Charly