Qui suis-je ?

Je pratique le yoga depuis 2007. J’ai toujours pratiqué le sport et l’activité physique. Des disciplines variées comme l’athlétisme, les arts martiaux, l’escalade, la danse contemporaine, j’ai même essayé le trail running, le saut à l’élastique. J’ai longtemps cherché mon activité, tout en cherchant à canaliser mon énergie. C’est tout naturellement que j’ai étudié le sport à la fac. J’ai obtenu 5 ans plus tard, un DESS management du sport. Je me suis spécialisé dans les activités de conscience du corps.

L’étude du corps, des processus mis en jeu me passionne depuis toujours.

Après pleins d’essais d’activités, j‘ai découvert le yoga. J’ai eu la chance d’être initié au yoga avec Hubert qui le pratique sous une forme qui me va plutôt bien. Et là tout s’est enchaîné. J’ai découvert ma voie.
Depuis mes débuts je ne cesse de pratiquer, de chercher, de suivre des enseignements auprès de professeurs de renom (notamment Mark Darby), de pénétrer les couches du corps, afin d’aller toujours plus loin, de rechercher l’intime, le Soi. 

 

IMG_9772Et puis je suis passé à un autre niveau de compréhension du corps. Grâce à l’épreuve, la blessure que fut une hernie discale, j’ai appris autrement. La contraction se transforme en allongement, le relâchement fait son apparition. Connexions, engagement, relâchement apparaissent dans mon corps et mon être. La respiration se pose au rythme du mouvement. J’ai découvert le pouvoir du relâchement, ce qu’est la vraie force. Et l’énergie se fait sentir et ressentir. 

Alors oui, d’un corps raide et un peu cassé on peut évoluer, se transformer pour le mieux. Je suis passionné, fasciné par les adaptations du corps à nos vies et les solutions que nous  choisissons pour y faire face. Rien n’est figé avec nous mêmes, tout n’est que mouvement, énergie.
Mon yoga est la somme de tout ça. Il est influencé par mes professeurs (Hubert, Mark Darby), par d’autres qui m’inspirent (Megahn Currie, Dharma Mitra, Mark Robberds) et évidemment par les écrits de Sri Pattabhi Jois et BKS Iyengar. Mais aussi, il est le reflet de mes rencontres, de mes recherches, et avant tout de ma propre pratique.

Ma pratique reste ma plus grande source d’enrichissement. Je suis mon laboratoire d’expériences. 

J’ai envie de dire que le yoga que j’enseigne est fortement ancré dans la terre et qu’il s’élève vers le ciel avec relâchement. Telles des vagues bercées par la respiration.