l’équilibre

L’équilibre.
C’est précisément le point entre 2 déséquilibres.
Alors Qu’est-ce que l’équilibre ? C’est la rencontre de différents paramètres qui s’unissent pour créer un espace où tout se tient. Et cet espace peut être très fin.
La clé : réunir l’ensemble des paramètres pour créer l’équilibre. 
Cherchons à identifier ces paramètres.
Premier principe: repartir le poids autour du centre. 
Prenez une balance, pour réunir les conditions de l’équilibre il suffit de poser le même poids sur chaque plateau. Il y aura alors équilibre autour du centre.
Si nous varions le poids d’un côté, il suffit de compenser suffisamment le bras du côté opposé.
Appliquons le même principe au corps humain. Notre point d’équilibre se situe au niveau du centre de gravité, 3 doigts sous le nombril.
Si une partie du corps (ex: les jambes ) se trouve loin du centre de gravité, il faudra essayer de projeter l’autre partie du corps (ex: le buste) de l’autre côté du centre.
Et si il nous manque de l’espace alors il faudra engager d’avantage les muscles. Mais ce n’est pas tout. il va falloir connecter tout le corps pour créer un ensemble homogène. « En gros pour ne pas s’écrouler ». Et pour se faire il nous faut les bandhas.
 
Deuxième  principe : créer un levier.
Comme sur la balance, il nous faut un pieds et un axe central où repose le point d’équilibre et les deux plateaux de chaque côté. Ce pieds doit être stable et bien encré dans le sol. Cela peut être les pieds, les mains, les ischions, etc….
Et si vous voulez un levier efficace il faut ajouter une action et une direction dans le sol. Pousser vers le bas et l’avant ou l’arrière, etc……
Troisième principe : accepter le déséquilibre pour obtenir un équilibre.
Et oui! pour aller vers un etat d’équilibre il faut accepter une phase où il y a mouvement, où il y a incertitude. Donc il faut s’engager. Aller vers l’inconnu.
Autrement dit pour acquérir un etat stable et posé, il faut accepter le mouvement et l’incertitude transitoire : le déséquilibre.
Dans la vie, pour trouver l’équilibre il faut alors: 
-Un encrage solide dans la terre. (Tout ce qui nous permet de nous sentir les pieds sur terre comme la famille, les amis, se concentrer sur le présent,etc… )
-Avoir un levier solide. Notre levier à nous serait résumé par l’expression : un esprit sain dans un corps sain.
-Accepter le déséquilibre se traduirait par accepter l’inconnu et l’incertitude comme faisant partie intégrante du processus nous permettant de créer l’équilibre. Ne pas avoir peur et accepter l’inconnu.
Autant dire un travail quotidien pour se familiariser avec l’inconnu, pour travailler le corps et la tête, enfin pour doser chaque chose, élément de notre vie pour réaliser l’équilibre.
Venez travaillez votre équilibre au workshop du dimanche 15 mai 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s